[Lore] L'avènement des Steamers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Lore] L'avènement des Steamers

Message  Kocka Col'Ha le Ven 14 Avr - 17:29


L’avènement des Steamers



Patients et prudents, les Steamers attendent le meilleur moment pour agir... Au travers des siècles, ils ne cessent de s'améliorer, tant au niveau intellectuel que physique. Autrefois athées et belliqueux, ils sont désormais les ambassadeurs d'un peuple qui prône la paix. Leur mission trouver des mines de Stasili et ainsi préparer le retour des leurs…





Les gens commençaient à affluer autour de ces trois êtres étranges dont on ne connaissait presque rien en cette année 969. C’était en fin d’après midi à Sufokiastrub, les trois machines étaient sur un petit promontoir pour avoir une vue globale sur la foule.. L’un d’eux s’approcha doucement -il semblerait que les deux autres soient ses gardes du corps- et prit la parole :

“Bonjour habitants de la Surface. J’ai cru comprendre que vous vous posez de nombreuses questions à notre sujet depuis la terrible maladresse qui nous a dévoilés à vous. Ce n’était pas un très bon premier contact et nous aurions souhaité que tout cela se passe autrement.
Mais je manque à tous mes devoirs. Permettez-moi de me présenter : je suis Wyck Hylycs, grand historien et bibliothécaire au service de la famille Royale du peuple Steamer. Notre régent m’a envoyé à votre rencontre pour que je vous en apprenne plus sur notre peuple, sur notre histoire, ainsi que sur le futur que nous voudrions construire avec vous.”

La foule ne parlait pas, écoutant attentivement cet être mécanique qui dépliait quelques parchemins pour les lire à la populace.

“Les premiers textes à notre sujet datent d’avant le Grand Cataclysme, avant le Chaos d’Ogrest, avant même le début du VIII siècle, en plein âge des Dofus :

“S’il est désormais certain que nous avons retrouvé les traces d’une ancienne civilisation aux abords de Sufokia, il nous reste à savoir ce que sont devenus ses représentants. Les étranges machines retrouvées sous le temple d’Oktapodas nous laissent à penser que le peuple Steamer aurait pu fuir la surface et se réfugier dans les profondeurs marines. En tout cas, leur niveau de technologie (ou plutôt technomagie comme il est écrit dans les textes retrouvés) semble très élevé. Peut-être pourrions-nous nous en servir ?” de Pete Ynahvir, dit le Plat Thon,  642.




Petit à petit, les Sufokiens se convertirent au culte d’Oktapodas, et ils devinrent le nouveau peuple Steamer, nos ancêtres en somme. Mais comme pour vos ainés, le Chaos d’Ogrest bouleversa la quiétude de nos aïeuls :

“Le Roi Âgon semble devenir fou, bien évidemment personne n’ose le lui dire et tous le suivent aveuglément. La perte de sa fille pendant le déluge l’a anéanti. Il semblerait désormais que son esprit soit possédé par cette gemme violacée, la Stasili. Il ne parle que d’elle, repose tous ces espoirs sur elle. Je ne suis pas certain que notre vieille technomagie se marie pour le meilleur avec cette étrange pierre. Tant que nous en aurons le contrôle tout ira bien je suppose. Pour l’instant les armures mécaniques nécessitent un des nôtres à leur bord, pour les diriger. Mais certains tests sont en cours pour que ces êtres de bois et d’acier puissent être autonomes. Peut-être est-ce là notre évolution. Qui suis-je pour en juger ?” de Ouine Dard, 790.

Ce jeune scientifique ne pensait pas si bien dire, nous avions trouvé notre voie. Le peuple de Sufokia, voulant fuir le Chaos de la surface, suivit les traces des premiers Steamers. Ils construisirent un immense dôme au fond des océans, et y bâtirent une gigantesque cité. Pensant que la vie à la surface était éteinte, ils baptisèrent leur cité Sufokia, à la mémoire de leur vie passée.




Là, à l’abri de tout, les rois se succédèrent, et le peuple changea :

“Nos recherches sur la technomagie avancent dans le bon sens ! Les Sufokiens sont plus forts que jamais ! Nous avons trouvé le moyen de pallier la faiblesse de nos corps organiques. Petit à petit, les ouvriers remplacent leurs membres fatigués par des prothèses fonctionnant à l’énergie Stasis. Si les premiers Steamers maîtrisaient la technomagie, je pense que l’on peut dire sans vanité que grâce à la Stasili nous les avons dépassés ! L’homme moderne sera mécanique. Pensez à tous les avantages que ce savoir-faire qui nous caractérise nous accorde ! De nos maisons à nos corps, la Stasis coule entre nous, nous reliant telle une conscience collective. Il est temps que nous fassions comprendre à ceux qui veulent rester tel qu’Oktapodas les a faits que nous leur sommes supérieurs, nous, les Steamers modifiés. Que Rushu emporte ces culs-bénis ! Seules notre Technomagie et nos capacités cognitives plus développées valent à l’ensemble de notre peuple d’être encore vivants à ce jour ! Nous devons nous emparer du pouvoir, de la cité, et convaincre nos pairs d’accepter de modifier leurs corps, comme nous l’avons fait pour les nôtres, de gré ou de force ! Qui sait, peut-être serons-nous même en mesure de retourner à la surface et d’anéantir toute résistance ? Nous étions des habitants de la surface, et ces terres nous reviennent de droit !” de Général Six Ceronne, 816.




Mais notre Bienveillant Roi ne l’entendait pas de cette oreille. Protégeant à tout prix ses congénères non modifiés, il matta la rébellion. Cet évènement est connu par notre peuple comme Le Soulèvement des Machines. Une série de jours sombres où la guerre interne fit rage. Cependant, au terme de ces évènements, la paix se fit entre les deux factions. Les modifications corporelles continuèrent à se répandre, mais les tensions avaient disparues. La famille royale s’engagea solennellement à ne recourir à aucune chirurgie technomagique, afin de garantir la pureté de sa lignée. Pendant ce temps, nos scientifiques mirent au point des réceptacles d’âme fonctionnants à l’énergie Stasis. Notre peuple se renouvelait, toujours plus mécanique. La majorité du peuple n’eut bientôt plus rien de semblable à nos ancêtres :

“Nous manquons de ressources. L’énergie Stasis vient à manquer. Nous devons retourner à la surface, là où la Stasis existe en abondance à l’état naturel. Nos éclaireurs nous ont informés que les anciens habitants du monde étaient encore présents. Il nous faut donc faire alliance avec eux, qu’ils nous acceptent. Notre apparence les repoussera sûrement, mais ces entités primitives pourraient être notre salut ! Évitons de créer la panique. Ils doivent comprendre que nos intentions sont pacifiques.” du Régent Esky Nait, au nom du Prince Adale. 969

Malheureusement, nous avons été doublés. Quelques Modifiés de la première heure semblent avoir trouvé les prototypes de nos enveloppes mécaniques et les avoir envoyées en guerre contre vous. Nous en sommes navrés.




Nos intentions sont tout sauf belliqueuses.  Nous ne désirons que la survie pour notre peuple. Rien de plus. Un premier détachement vous rejoindra bientôt, suivi, si tout se passe bien, du reste des nôtres. Nos réceptacles seront à disposition pour toute nouvelle âme désirant nous rejoindre.  Nous vous prions encore une fois d’accepter nos excuses pour ces fâcheux événements. Nous aimerions désormais marcher ensemble, à vos côtés, vers un avenir meilleur pour nos peuples respectifs.”

La population semblait hésitante mais une première main se leva.

“Comment avez-vous découvert comment vous servir de la Stasili et comment avez-vous appris l’existence de cette dernière ?..”

“Et bien à l’ère des Dofus, nos scientifiques ont découvert une gemme violacée qui émettait une très forte énergie. De là, ils ont décidé de s’adonner à des travaux pour exploiter cette énergie. Ces recherches nous ont permi de dépasser les connaissances technomagiques de notre peuple.”

Les gens hochaient rapidement avant que d’autres questions fusent.

“Vous n’avez pas de voisins utilisant le Wakfu et l’Ogrine ?”

Wyck rit très fortement avant de répondre.

“Sous l’eau nos seuls voisins sont les pichons, divers et variés.”

“Pourriez-vous nous parler du conflit avec les extrémistes technomages ?”

“Je suppose que vous voulez parler du soulèvement des machines.. Et bien certains d’entre nous se sont laissé emporter par leur modification corporelle.. Ils se sont organisés en véritable bandes et ont voulu exploiter cette force pour s’imposer à vous. Mais également… Imposer les modifications qu’ils ont subi, à chacun. Comme je l’ai dit un peu plus tôt, notre Roi a mis le hola à ces actions en punissant les modifiés rebelles.”

Il eut un léger silence puis une voix se distingua.

“Punissant ?...”

“Oui, les punitions allaient de la désinstallation de prothèses mécaniques, à la peine de prison. Et beaucoup de modifiés ont revu leur manière de penser et ont obtenu la grâce royale.”

Une personne prit la parole.

“Vous avez donc des prisons vous aussi… Comme nous dans les nations ?”

“Bien sûr, comment tenir un peuple si l’on ne punit pas les criminels ?”

“Vous ne pratiquez pas la peine de mort ?”

“Croyez moi, la souffrance et la perte de puissance dues à l’arrachage des membres remplacés est… Bien pire que la mort.”

“Hin hin, je confirme !” ajouta Cay Dhiset, un des deux gardes.

“La mort est parfois une forme de clémence…”

Il y eut une vague de chuchotements.

“Vous parlez de souffrance, donc vous possédez des récepteurs sensitifs ?”

“Nous ne sommes que des réceptacles ; nos âmes ne souffrent pas.”

“Ou en tout cas, pas la nôtre ..” dit Cay.

Les gens commençaient à poser de plus en plus facilement leurs questions.

“Il n’y a absolument pas de chair chez vous ?”

“Ce sont des êtres de Stasis et de métal enfin..” dit une voix dans la populace.

“Pas chez nos nouveaux représentants. Ceux que nous nommons “Les Incarnés”.”

“Mais pourtant… Votre Prince est de chair et de sang ?”

“Oui, la famille royale est toujours faite de chair, d’os et de sang. Pour garder une certaine “pureté”..”

“Ah donc vous n’êtes qu’une armée à leurs bottes ?” dit une femme d’un ton méfiant.

“Nous ne sommes pas une armée ! Juste une évolution de notre espèce..”

“C’est ce que vous laissez paraître pourtant.” répondit-elle.

Il y eut une autre vague de murmures.

“Et dans vos corps actuels… Y a-t-il des morceaux humanoïdes ?”

“Nos réceptacles ne contiennent que de la Stasis.”

“Ah ! Une question : votre technomagie vous permet-elle d’extraire une âme incarnée dans un corps de char pour la placer dans un réceptacle Steamer ?”

“Hum. Non, nous ne pouvons pas extraire une âme ancrée dans un corps. Enfin… Pour ça il faudrait.. Tuer la personne en soit pour.. Récupérer son âme.”

Il y eut un léger silence.

“Et… Certains membres du peuples Steamers envisagent-ils de s’adonner au culte des Douze ?” interrogea un homme du groupe.

“Notre culture a dépassé le concept divinités.”

“Vous ne reconnaissez pas l’existence des Douze ?!” gronda la même voix.

Cette fois, le ton montait doucement..

“Nous ne nous posons pas la question à vrai dire.. Nous estimons pouvoir suffisamment contrôler notre évolution pour nous passer de vos Dieux.. Et du nôtre.”

La foule se calma légèrement.

“Et les deux gars qui vous accompagne, pourquoi ils ne parlent pas.”

Le Steamer qui n’avait pas encore parlé s’avança.

“Je suis une femme vous savez ?! Et comment ça “Ça ne se voit pas.” ?!” dit Sey Dizuit en grommelant.

“Une femme ? Pourquoi ne pas avoir créé des réceptacles avec une distinction de genre masculin et féminin dans ce cas ? Sans vouloir vous offenser bien sûr...”

“Nos scientifiques travaillent là dessus..” répondit Wyck.

“Ah mais…. C-Comment se passe votre reproduction alors ?...” dit timidement une personne.

“Nous ne nous reproduisons pas. Certains de notre peuple le font ; les modifiés ou les organiques mais ceux là viennent à manquer avec les années.. Notre peuple préfère la solution de l’incarnation directe.”

“Et.. Peut-on visiter votre nation ?

Wyck rit un peu avant de répondre.

“Si vos poumons tiennent le coup, vous êtes les bienvenus dans les profondeurs de l’Océan..”

“Et.. Comptez-vous partager votre technomagie avec le Monde des Douze ?”

“C’est… Effectivement quelque chose que nous prévoyons à long terme. Mais nous devons d’abord être certains d’être acceptés par vous et que vos intentions rejoignent les nôtres.”

“Et si… Disons une nation emploie la force envers vous.. Que feriez-vous afin de vous défendre ?”

“Oh nous utiliserons notre artillerie.”

“Mais n’est-ce pas mauvais ?”

“Tout n’est pas étriqué dans une vision manichéenne.. Le bien.. Le mal… Tout ça est abstrait pour nous.. Il n’y a que différentes méthodes.”

Il eut un court silence.

“Aurons-nous un jour.. Le privilège de visiter vos vaisseaux ?...”

“Non. D’autres questions ?”

“Comptez-vous… Faire du commerce avec nous ? Quelque chose ?”

“Bien sûr. Nous comptons nous insérer dans votre culture et ce, de la manière la plus transparente possible.”

“Vous avez parlé d’Oktapodas tout à l’heure.. Qu’est-ce donc ?”

“Oktapodas est un gigantesque kralamour que nous vénérions par le passé. Certains disent qu’il EST Osamodas. Mais d’ailleurs… Auriez-vous l’amabilité de nous éclairer sur votre culture ?..”

Les citoyens désignèrent une personne qui expliqua l’origine des multiples croyances.. Les Dix premiers Dieux.. Les deux nouveaux arrivants.. Les Dofus… Puis après quelques explications, Wyck posa une nouvelle question.

“Comment avez-vous survécu au Chaos d’Ogrest ? Nous pensions qu’il serait fatal à toute vie sur terre !”

“Ah, alors.. Ça aussi, c’est pas simple… Déjà.. “Survécu” c’est beaucoup dire… Disons plutôt.. Que nous avons à peu près réussi à rester en état..”

Et les explications suivirent, d’autres personnes intervenant de temps en temps pour compléter. A la fin de ces dernières, Wyck prit de nouveau la parole.

“J’ai entendu dire que certains voulaient tester nos techniques de combat.. Je vous invite à en discuter avec Cay Dhiset à ma droite.”

“Euh.. Vous êtes sûr ? Je ne suis pas certain qu’ils soient prêts.. La dernière fois.. Cela s’est mal fini.. Êtes-vous sûr de vouloir essayer à nouveau ?”

Wyck hocha doucement. Cay descendit du promontoir et s’éloigna avec les quelques intéressés d’une démonstration des pouvoirs de ces êtres de métal.

“Soit.. Vous goûterez à mon sabre quand cette rencontre arrivera à son terme.”

Une main se leva dans la foule, à l’attention de Wyck.

“Et cette invasion des modifiés.. Aura-t-elle une suite ?..”

“Non, l’invasion était un fait isolé. Un général un peu fou a mis la main sur des prototypes de réceptacles et s’en est servi pour vous attaquer, ça ne se reproduira plus. Nous ne cautionnons absolument pas ses actes.”

“Comment s’appelait-il ?..”

“Son nom importe peu, l’essentiel est qu’il a été neutralisé. Il est aujourd’hui enfermé dans les cachots de notre Sufokia.”

“Qui sont les membres de la famille royale à part le Prince Adale ?”

“Nous ne souhaitons pas vous informer d’avantage sur notre famille royale pour le moment. Les enjeux sont trop grands.” répondit assez sèchement le Steamer.

Wyck toussa légèrement pour réattirer l’attention.

“D’autres questions qui ne mettraient pas en cause la sécurité de notre Prince ?”

Sey Dizuit acquiesça gravement en croisant les bras avant qu’une personne lève la main.

“Est-ce que le fait que votre nation et la mienne porte le même nom ne va pas prêter à confusion ?”

“Notre cité n’a pas pour prétention de remplacer votre nation, rassurez vous.”

“Un jour est-ce qu’elle remontera à la surface ?”

“Selon le déroulement de notre intégration parmis vous, ça pourrait arriver oui.”

“Mais quel est votre but ?” dit un gueux parmis la foule.

“Notre but est simplement de revenir vivre à la surface avec vous.”

Les questions se faisaient de plus en plus du tac au tac, le rythme de ces dernières étant constamment soutenu, les gens se bousculaient un peu pour se faire entendre.

“Vous avez parler de votre ville.. Chez vous.. C’est un peu plus élaboré au niveau des constructions ..?”

“Notre architecture n’a rien à voir avec la votre.”

“Et quel âge a votre Prince ?”

“Le Prince Adale a 8 ans environ.”

Il y eut une vague de murmures étonnés dans la foule.

“Et c’est lui qui a écrit le message de paix ?”

“C’est son régent.”

“Et vous êtes quelqu’un d’important là bas ?”

“Quelle question.. Bien sûr qu’il est important !” dit sèchement Sey Dizuit.

“Je ne suis qu’un humble historien venu vous renseigner.” dit Wyck en se voulant rassurant.

“Et votre nation est plus grande que celles qui sont à la Surface ?”

“Notre monde n’est qu’une bulle sous les eaux vous savez..”

“Et.. Est-ce que vous rouillez ?”

“Tout métal ne rouille pas forcément.” répondit Cay d’un air un peu désespéré après être revenu de sa démonstration.

“Bon.. Je m’excuse mais je vais devoir vous laisser.. Je reviendrais sûrement une autre fois.. Et pour les personnes qui ont eu l’amabilité de m’expliquer un peu les fondements de ce Monde… Je serais ravi de vous revoir. Je vous laisse avec mes gardes du corps pour que vous puissiez les tester, et les former à vos techniques de combat. Je crains qu’ils ne soient un peu rouillés !” dit-il en s’éloignant pour s’immerger dans l’eau alors que Sey ricanait en secouant doucement la tête.

Et alors soleil se couchait doucement à l’horizon, le peuple des Steamers était en train d’émerger..


avatar
Kocka Col'Ha
Déserteur
Déserteur

Messages : 55
Date d'inscription : 15/08/2014
Age : 17
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum