Journal de bord d'un perdu sur terre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Journal de bord d'un perdu sur terre.

Message  Invité le Mar 3 Avr - 12:30

Parfois, Phantaminum, isolé dans un coin du bar sortait un livre d'apparence usée. Ce devait être un livre qui avait beaucoup voyagé au vue du nombre de pages cornées et de la couverture de cuir quelque peu décolorée.

3 Aperirel

Voilà une nouvelle histoire qui s'achève, compagnon de route. L'Escale Peur relève déjà du passé pour moi. Je n'ai pas réussi à me séparer de l'insigne de mercenaire qui m'offrait quelques privilèges il y'a encore deux semaines, mais je ne la sortirai plus à présent ... L'insigne des Bananas que m'a donné Piranha est bien différente. Il va me falloir du temps pour m'y habituer.

Je suis donc officiellement Bananas, et mousse pour le moment. Pas pour longtemps, je l'espère. J'ai été mis au courant du traitement que l'on réserve aux mousses, traditionnellement. Néanmoins, ils ont tous jusqu'à présent fait preuve de tolérance avec moi. Seule Cyrielle, que j'avais croisé une ou deux fois auparavant a pensé pouvoir user de son grade pour me traiter comme un chien ... Je ne lui en veux pas, elle a l'air encore jeune. Piranha fut celui qui m'intégra à l'équipage après une épreuve, Cyrielle n'ayant pas réussit a comprendre ce que je suis et ce que je fais. Je lui ai forgé une lame maudite la nuit du 31 Martalo. Menalt devait être à mes côtés cette nuit là, car la lame fut une réussite, et Piranha en fut satisfait, suite à quoi il me donna le titre de mousse et l'insigne des Bananas.

Je n'ai pas perdu un instant pour comprendre au mieux l'équipage, j'espère qu'ils remarquent l'effort que je fais pour m'intégrer. J'ai pris connaissance du code pirate, que j'attends de pouvoir mettre en application. J'ai aussi réclamé à Isho les documents nécessaires pour m'informer sur leur fonctionnement en interne. Je n'aurai jamais pensé qu'un équipage pirate eut été si bien organisé! Les postes sont multiples et variés, chacun occupe une tache différente pour le bien de l'équipage. Pour ma part, je pense postuler au grade de Calfat. Avant ca, je dois trouver un instructeur ou un instructeur en formation ais-je cru comprendre. Flos Hadow est en charge de cela m'a-t-on dit. J'irai le voir en temps et en heure.

Tout cela est beaucoup d'un coup. Je me sens déjà fatigué. Mais je dois tenir le coup. Elina compte pour moi, et je ne la laisserai pas seule ici. Ces gens restent des pirates de longue haleine ... Elle aussi d'ailleurs, mais j'ai tendance à l'oublier. Quoi qu'il en soit, elle reste ma motivation première. Sans elle, qui sait ce que je serais à l'heure actuelle? Un vagabond, un mendiant, un meurtrier tiré par la faim et la soif? Je ne réussirai jamais à lui dire tout ce que je pense d'elle, à la remercier pour tout ce qu'elle a fait pour moi, sans qu'elle en ait peut être conscience ...

Phantaminum refermait son journal de bord alors que des bruits se faisaient entendre dans le bar. Des pirates venaient sans doute d'arriver, et il tenait à ce que ce monologue écrit reste intime.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal de bord d'un perdu sur terre.

Message  Invité le Jeu 12 Avr - 10:56

12 Aperirel

Je te sollicite une fois de plus compagnon de route.

Me voilà intégré à l'équipage. J'ai pu rencontrer, échanger et partager avec plus ou moins toutes les têtes importantes du groupe:
- Veldron est comme je l'imaginais, rude, excellent combattant mais aussi très bon conseillé. Il ferait un excellent partenaire.
- Volârc est un peu plus volatile. Son caractère taquin semble gêner parfois certains pirates, mais moi je l'apprécie. Il m'a souvent demander d'aller chasser avec lui. Il s’intéresse aussi à la Déesse et à comment honorer la sienne, ce qui est remarquable pour un non Sacrieur.
- Nar'Six est une aide de qualité! Il m'a fournit à moindre cout ce que je cherchais depuis des semaines. J'espère pouvoir lui rendre la pareil quand il le faudra.
- Caelius est plus vieux que je l'imaginais ... Il est une véritable source de connaissances. Ca pourrait être intéressant de lui parler plus souvent.

J'en oublie volontairement certains avec qui je n'ai pas eu énormément de contacts jusqu'à présent. C'est aussi un peu ma faute. J'ai passé une grande partie de mon temps à visiter des anciens amis, pour la plupart des mercenaires, anciens de ma compagnie. Certains prennent leur retraite, d'autres s'engagent dans la politique, et deviennent mes ennemis ... Certains ont refondés une compagnie de mercenaire plus ouverte, elle me propose du travail en free-lance de temps à autres.

J'ai aussi pris trois jours pour visiter le Royaume Sadida. Les monstres là bas sont pour le moins féroces ! J'ai appris quelques nouvelles techniques et j'ai gagné en force. Il faudra d'ailleurs que je pense à régler ca ... j'ai tendance à trop m'emporter et à ... abimer ce que j'attaque sans possibilité de réparer mon manque de contrôle. Je pense encore aux Patapikot de Stefiran, ah ah.

Dernier élément et pas des moindres ... J'ai fais le pas! Après en avoir parlé avec Veldron, et avoir considéré ses encouragements, je me suis confié à Elina. On est à présent "ensemble" comme les gens disent. Je ne sais pas encore très bien ce que cela implique, mais je me sens au mieux de ma forme! C'est comme si ... je me sentais complet.

Quand on y pense, Elina est la première femme que je côtoie depuis ... depuis toujours en fait. Y'avait bien Frae, la jeune disciple Sram au service de mon père quand j'étais jeune qui me collait comme un moskito mais je l'ai jamais apprécié! Elina est une première pour moi.

Je passe maintenant la moitié de mon temps à penser à la satisfaire. Les fleurs c'est bien, mais c'est surement lassant ... j'ai du faire un peu tous les spécimens alors bon ... J'ai ramené un cadeau du royaume Sadida pour elle, mais je ne sais pas si c'est "convenable". Veldron m'a dit que c'était osé, mais pourtant le Sadida qui me l'a vendu m'a affirmé que c'était un outil de séduction chez eux! Je verrai bien quand je lui donnerai ...

Ah, du monde arrive au bar, a plus tard compagnon de route!
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Journal de bord d'un perdu sur terre.

Message  Invité le Sam 21 Avr - 10:30

21 Aperirel


Compagnon de route, il m'arrive plein de bonnes choses depuis ces dernières semaines. Je ne regrette plus les mercenaires à présent. Si ils étaient comme des frères pour moi, mais la vie avec eux était bien plus compliquée. C'est étrange de dire cela, mais en tant que pirate, mon rythme de vie s'est beaucoup calmé! Je préfère les regroupement au bar autour d'un jeu de table ou d'un repas fait par Caelius, que mes anciennes missions parfois trop périlleuses ...

Du côté d'Elina, tout ce passe bien. Je suis on ne peut plus heureux avec elle. Tout l'équipage est au courant je crois, mais ca va, ca ne dérange personne. Même Isho n'a pas l'air mécontent. Veldron m'a presque donné sa bénédiction lui ... Il m'a promis qu'il ferait tout pour que notre couple perdure. Je ne sais pas vraiment ce qu'il voulait dire en ces mots mais ... Il a l'air d'avoir un passé lourd. J'aimerai apprendre à mieux le connaitre. C'est un compagnon idéal! En fait ... je ne sais pas vraiment quoi penser de lui. Il a été tellement amical avec moi, mais à côté, je le vois très peu hospitalier avec les inconnus ou certaines femmes de l'équipage ... A ce propos, je dois garder un œil sur ce qu'il fait avec Cyrielle, je l'ai promis à Elina.

Ah! Dernièrement j'ai aussi fait la connaissance de Soda'Në, une roublarde qui traine souvent près du bar. On ne s'est vu que trois fois mais elle est plutôt amicale avec moi. Hier soir, je suis allé avec elle et deux de ses amies dans un bar de Sufokia. L'une d'elle, Blanche, est la femme d'Isho! Je n'en revenais pas quand elle m'a dit ca ... Il a des bon goûts Isho, mais il devrait faire attention au goût de Blanche ... parce que le rhum c'est pas bon! Oui oui, Blanche m'a montré ce qu'est du rhum, et j'aime pas du tout. Elle m'a en même temps expliqué pourquoi certains hommes voient plusieurs femmes. Apparemment, c'est une histoire de goût ... et si je préfère l'eau et Elina pour ma part, certains se délectent de goûter à toutes les femmes et toutes les boissons! Y'avait aussi une disciple Feca dont je n'ai pas retenu le nom ... Coliwette? Caliwette? Je ne sais plus ... Apparemment, elle aime également Isho. Je ne comprends pas vraiment comment deux femmes peuvent être amies et aimer le même homme mais bon ... Isho doit être un sacré plan d'eau!

Blanche a voulu apprendre à danser à Soda'Në. Là encore, elle a essayer de m'expliquer c'était quoi, et ce à quoi ca sert. J'ai beaucoup aimé son explication ... Je demanderai à Elina de m'apprendre. Bref, j'ai appris beaucoup de choses, et surtout sur les femmes. Je me rends compte que ces années passées sur les routes, seul, me font un peu défaut sur mon expérience de la vie. J'ai beaucoup de choses à faire et à apprendre avec Elina.

A plus tard compagnon de route!
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum