L'Ère du Wakfu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'Ère du Wakfu

Message  Invité le Jeu 24 Jan - 19:02

Après la pluie vient le beau temps…
ou inversement ! Car c’est un véritable déluge
qui marque le début de l’Ère du Wakfu !
Un ogre amoureux, nommé Ogrest, parvient
à réunir les six Dofus. Corrompu par leur pouvoir, et bouleversé par la perte de sa jolie poupée, il se met à pleurer si fort que ses larmes inondent le Monde des Douze !
Raz-de-marée et tremblements de terre changent la face de la planète à jamais. Et ses habitants doivent désormais s’unir pour tout reconstruire…

Chapitre 1: Cataclysme et renouveau

Le Chaos d’Ogrest transforme le Monde des Douze à grands coups de séismes et de raz-de-marée. Par chance, certains avaient dans leur inventaire de solides… bouées

Le Chaos d'Ogrest

Au sommet du Mont Zinit, Ogrest pleure sa bien-aimée. Comme il a de grandes oreilles, de longues dents et surtout de grands yeux, son chagrin fait des dégâts… Ses larmes démesurées provoquent un véritable raz-de-marée qui dévaste le Monde des Douze comme jamais : c’est le Chaos d’Ogrest !

Cette soudaine montée des eaux bouleverse tout l’écosystème et de nombreuses personnes disparaissent. On dit qu’Ogrest n’est jamais redescendu du Mont Zinit. Comme un Chacha, l’ogre reste depuis haut perché…

Un nouveau Monde des Douze

En 789, le Chaos d’Ogrest marque le début de l’Ère du Wakfu. L’orage est passé, pourtant la période qui suit reste instable. Eh oui, l’ogre solitaire a pleuré, mais il suffit qu’il aperçoive un couple de Tofus pour se remettre à chialer ! Le Monde des Douze doit se reconstruire, mais dépend de l’humeur d’Ogrest, autrement dit : il n’est jamais à l’abri d’une rechute !

Tout a changé : les continents sont devenus des îles, de nouveaux monstres font leur apparition, et de nouvelles nations émergent sur les cendres (ou plutôt sur les algues) des anciennes. Les aventuriers reprennent progressivement l’habitude de marcher plutôt que de nager dans la rue, mais il arrive encore d’en croiser certains avec leur tuba en bois.

La naissance de Yugo et Adamaï

Il y a des milliers d’années, le roi Yugo a donné sa vie pour son peuple. Faisant partie d’une race associée aux Dragons, il ne mourra pas vraiment, mais réintégra l’œuf qu’il avait partagé avec son frère Dragon à la naissance. Durant tout ce temps, il aurait pu mille fois servir d’encas aux aventuriers affamés… Mais en 969, cet œuf appelé « Dofus Eliatrope Émeraude » éclot !

Le Dragon qui a protégé l’œuf durant des siècles, Grougaloragran, décide de confier le nouveau-né à une personne de confiance. C’est ainsi qu’Alibert, ex-chercheur d’or au grand cœur, trouve un jour un bébé – ni dans une rose, ni dans un chou – mais sous un arbre : c’est Yugo ! Alibert l’élève comme son propre fils durant une douzaine d’années, jusqu’à ce que ses pouvoirs se manifestent…

Chapitre 2: La Confrérie du Tofu

La quête de ses origines mène Yugo sur la route d’Amalia, Evangelyne, Ruel, Tristepin et son frère dragon Adamaï. De leurs aventures et de leurs victoires dépend plus d’une fois le destin du Monde des Douze.

Le dévoreur de Wakfu

Quand Yugo a 12 ans, ses pouvoirs apparaissent… Ça tombe bien, son village est envahi par des insectes mécaniques ! Et ces « Noxines » sont prêtes à tout pour pomper un maximum de Wakfu* ! Heureusement, les nouveaux pouvoirs du jeune garçon se montrent efficaces pour repousser l’invasion. Alibert explique alors à son fils adoptif les circonstances étranges dans lesquelles il l’a trouvé…

Ni une, ni deux, Yugo prend la route avec Ruel, vieil ami d’Alibert, qui prend toujours… tout ce qu’il y a prendre ! À la recherche de ses origines et du responsable de l’attaque de son village, il est rejoint par de nouveaux amis : Tristepin, un guerrier Iop au grand cœur, mais au petit cerveau, Evangelyne, une Crâ qui a du caractère, et la princesse Sadida en personne : Amalia Sheran Sharm. Leurs aventures les mènent entre autres à Bonta, où ils livrent un match de Boufbowl phénoménal contre l’équipe de Kriss la Krass. Ou sur l’Île d’Oma, où ils retrouvent Grougaloragran et même Adamaï le frère Dragon de Yugo !

La fine équipe croise bon nombre d’adversaires (Vampyro, le Corbeau Noir,…), mais le plus redoutable est sans conteste Nox, maître des Noxines, qui s’est lancé dans une quête désespérée : accumuler suffisamment de Wakfu pour remonter le temps et retrouver sa famille… Oui, ça pourrait détruire le monde. Mais c’est le cadet de ses soucis !

* L’énergie vitale qui se trouve dans tout être.

Grougaloragran l'éternel

La soif de Wakfu du vorace Nox délabre l’écosystème du Monde des Douze à vue d’œil. Pour mettre un terme à cette folie, Grougaloragran en personne (et en Dragon) s’oppose au poids lourd des pompeurs d’énergie dans un combat titanesque. Mais à bout de force et face à une mort certaine, le Dragon préfèrera « disparaître », réintégrant son œuf pour se régénérer et renaître plus tard… Premier round attribué au fou psychopathe !

S’ils veulent mettre fin au plan machiavélique de Nox, Yugo et ses amis doivent se séparer. Pour rester solidaires, devenir une vraie guilde et avoir un nom qui pète, ils s’allient solennellement sous le nom de « La Confrérie du Tofu ». Ainsi, Yugo et Adamaï partent à la recherche du Dofus de Grougaloragran pendant que Tristepin, Amalia, Evangelyne et Ruel prennent la direction de l’endroit le plus riche en Wakfu : le Royaume Sadida.

L'Arbre de Vie

Privé de l’énergie du Dragon Grougaloragran par son sacrifice, Nox est bien dégoûté… Il n’a plus qu’une solution pour faire le plein de Wakfu : atteindre le cœur du Royaume Sadida où se trouve l’Arbre de Vie. Comme son nom l’indique, le végétal symbolise le bien-être naturel du Monde des Douze mais aussi, la plus grande source de Wakfu après les Dragons !

Une fois leur mission accomplie, Yugo et Adamaï rejoignent le reste de la Confrérie du Tofu. Le Royaume Sadida est sur le pied de guerre : la bataille finale pour protéger l’Arbre de Vie commence !

La lutte est sans merci et Tristepin, plus brave que jamais, donne sa vie pour les siens… Pendant ce temps, Yugo et Adamaï pénètrent dans l’engin destructeur de Nox. Après un combat épique, Yugo parvient à vaincre Nox et récupère l’objet dont il se servait pour collecter le Wakfu : l’Eliacube.
Nox disparaît : nul ne sait s’il a rejoint sa famille dans l’autre monde ou s’il refera un jour parler de lui…
(S’il pouvait éviter, ce serait sympa.)

Chapitre 3: Le Roi des Eliatropes

L’Eliacube révèle une part de ses secrets et permet à la Confrérie du Tofu de repartir pour de nouvelles aventures, sur les traces du peuple originel : les Eliatropes.

Apparences trompeuses

Quelques mois après la victoire contre Nox, l’ambiance est aux « Aïe ! » au Royaume Sadida : la Confrérie du Tofu panse ses plaies, et Evangelyne semble un peu fêlée ! Elle croit que Pinpin est encore en vie, quelque part. Écoutant la voix qui murmure dans sa tête, elle part à sa recherche, et elle a bien raison ! Tristepin est toujours en vie, enfermé dans l’épée qui lui servait autrefois ! Elle affronte de rudes gaillards, Rubilax et Remington Smisse en tête, mais parvient à ramener celui qu’elle aime auprès de ses amis…

Toujours à la recherche de leurs origines, Yugo et Adamaï tentent de percer à jour le mystère de ce puissant objet qui rendit fou leur adversaire Nox : l’Eliacube. En se risquant à l’utiliser, ils délivrent, comme par hasard… un Eliatrope !
Ainsi apparaît Qilby, qui prétend être l’antique roi de ce peuple. Il raconte l’histoire de cette civilisation, révèle à Yugo et Adamaï leur vie passée et leur apprend que les enfants Eliatropes sont toujours en vie dans une dimension parallèle, nommée Emrub ! Pauvres petits… Tout ce temps à rester des enfants, ça doit être… carrément génial !
Selon l’Eliatrope, il faut énormément d’énergie pour les ramener. Mais si la Confrérie du Tofu, fraîchement recomposée, retrouve le Dofus de Qilby, gardé sur l’Archipel des Griffes Pourpres, alors, il y a une chance… Ou pas.

Le manipulateur de l'Eliacube

Pendant que Ruel, Amalia, Tristepin, Evangelyne et Yugo poursuivent leurs aventures, Qilby et Adamaï préparent l’arrivée des enfants Eliatropes auprès des représentants des autres peuples. Ça en fait des bouches à nourrir en plus d’un seul coup ! Le Conseil des Douze, représentants de toutes les classes du monde, s’interroge : où et comment accueillir les enfants Eliatropes ? Personne ne connaît leur culture, leur dieu, ni même leurs intentions !
Qilby laisse les grands de ce monde parler « logistique » pendant qu’il s’empare de l’Eliacube, dévoilant son vrai visage à Adamaï, médusé (juste avant d’être… assommé).

En envoyant Yugo et les autres sur les traces de son Dofus, Qilby a joué coup double ! Il a eu le champ libre pour s’emparer de l’Eliacube, et bientôt, l’œuf qui renferme sa sœur Dragonne Shinonomé va lui être rapporté ! Et sans qu’il ait besoin d’affronter son gardien Dragon Phaéris ! Elle est pas belle la vie ?...

Spécialiste dans la manipulation de l’Éliacube, Qilby s’en sert pour réactiver le vaisseau Zinit. Mais où était-il durant des millénaires ? Caché dans le Mont Zinit, voyons : LA planque !
(Cela dit, ils portent le même nom quand même…)

Après avoir mis hors d’état de nuire le jeune Adamaï, le perfide Eliatrope ne s’arrête pas là et commet l’impensable : il pactise avec le démon Rushu !

Retours fracassants

Qilby a révélé sa vraie nature. Il a pactisé avec le démon Rushu, roi des Shushus, et livré le Monde des Douze aux forces du mal ! Pire, il lui a offert Adamaï : aussitôt livré, aussitôt possédé !
Yugo, Ruel, Tristepin, Evangelyne et Amalia, arrivés à l’Archipel des Griffes Pourpres, ne peuvent que constater les dégâts : les Shushus débarquent par milliers !

Aux côtés du puissant Phaéris, se joignent dans la mêlée les armées des Steamers, menées par le Prince Adale, mais également un héros de tous les temps : le grand Goultard !

Sur l’île, un combat de tous les diables (enfin de Rushu surtout) fait désormais rage entre les forces du Bien et du Mal ! Il mène Qilby et Yugo à Emrub, là où se trouvent les enfants Eliatropes ! Au terme d’une bataille sans merci, Pinpin, Goultard et les autres parviennent à stopper Rushu, tandis que Yugo fait un retour à l’envoyeur en enfermant Qilby dans la dimension d’où il venait : la Dimension Blanche. Heureux de retrouver son peuple, Yugo se sent pourtant encore trop jeune pour assumer ses fonctions de roi, il revient donc sur le Monde des Douze, mais sait à présent où se trouve son destin…

Extrait du site Krosmoz
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum