L'Almanax

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'Almanax

Message  Invité le Jeu 24 Jan - 22:40

Il y a très longtemps, à l'époque de l'Âge des Dofus, alors que les habitants du Monde n'avaient aucune idée du terrible sort qu'Ogrest leur réservait, vivait un célèbre et puissant théologicien. Il s'appelait le Mage Ax. Connu de tous, des petits comme des grands, il était considéré comme le meilleur magicien de tous les temps.

Le Mage Ax avait le don pour mettre le doigt sur des problèmes que personnes avant lui n'avait soulevés. En somme, il cherchait toujours la petite bête, et bien souvent, il parvenait à la trouver...

Un jour, alors qu'il était plongé dans l'un de ses innombrables livres de théologie, une interrogation vint lui titiller l'esprit: si les mois étaient gouvernés par des Protecteurs, et que les heures étaient régies par des Démons, qu'en était-il des jours ? N'y avait-il personne, dans les hautes sphères de l'Ingloriom, pour s'en occuper ?

Une fois de plus, le Mage semblait avoir trouvé trouvé de quoi remplir ses jours comme ses nuits...Après tout, à quoi bon dormir ? "Une pure perte de temps !", avait-il l'habitude de dire !

Alors qu'il s'apprêtait à aller chercher directement des réponses sur le Plan Astral, Mahiya, la déesse des calendriers, vint éclairer sa lanterne... Elle lui apprit qu'il existait bel et bien des gardiens de jour et qu'ils se faisaient appeler Mérydes. Ces derniers peuplaient l'Ingloriom, aux côtés d'une multitude d'autres petits dieux... Et des Douze dieux majeurs, bien entendu !

Cette nouvelle ravit le vieux mage. Il le savait ! Il en aurait mis sa fiole à casser ! Mais ces Mérydes, qui étaient-ils au juste ? À toutes les questions qu'il posait, Mahiya avait une réponse. Elle lui expliqua alors qu'il existait, comme elle, un grand nombre de petits dieux, et que, parmi eux, beaucoup rêvaient d'accéder au panthéon.

Alors, pour éviter qu'ils ne fassent l'ombre aux Douze, Xélor dut leur trouver une occupation. Et justement, ça tombait bien: les jours n'attendaient plus qu'eux pour être gouvernés ! Il en sélectionna quelques-uns (les plus ambitieux et par les plus dangereux) et donna à chacun d'eux la responsabilité d'une journée. À chaque jour son Méryde, et les Douze seront préservés !

En faisant cela, Xélor donna une toute nouvelle saveur au quotidien des habitants du Monde. Car ces petits dieux disposaient tous des caractères et attributs bien spécifiques qui déteignaient inévitablement sur leur journée. "L'Effet Mérydes": c'est ainsi que fut appelée l'influence qu'exerçait chacun d'entre eux sur les 24 heures qu'on leur avait attribuées.

Excité comme une puce et impatient d'en savoir d'avantage, le Mage Ax avait déjà épluché une bonne dizaine de fois chaque exemplaires des livres qui jonchaient, en pagaille, le sol de sa bibliothèque. Mais Mahiya lui rendit de nouveau visite, lui assurant qu'il n'y trouverait rien de ce qu'il cherchait...

Ainsi, régulièrement, autour d'une bonne tasse de thé fumantes et de quelques biscuits sablés, ma déesse et le vieux mage s'entretenaient au sujet des Mérydes. Mahiya savait tout d'eux. Il faut dire que si elle l'avait voulu, elle aurait pu en devenir une, elle aussi ! Mais pourquoi se limiter à une journée quand on est la déesse des calendriers ?

Le temps passait, et bientôt les Mérydes n'avaient plus de secret pour le Mage Ax. Mahiya lui décrivait en détail le caractère d'eux, quelles influences ils avaient sur le Monde, ainsi que les meilleurs moyens pour en tirer profit. Connaître les Mérydes ne permet pas de connaître de connaître l'avenir, mais connaître les énergies qu'ils dégagent permet de s'y préparer. Parfois la déesse offrait au magicien la possibilité d'en rencontrer un. Et quand cela arrivait, ce dernier était comme une groupie déchaînée devant son barde préféré !

Après une longue période d'observations intensives, le Mage Ax en savait plus que quiconque sur les Mérydes. En tout et pour tout, il en avait recensé 372. Un pour chaque jour de l'an auxquels s'ajoutaient six autres. Six de plus ? Mais pourquoi cela ? C'est simple: chaque année, Djaul, le Protecteur de Descendre, tente de dérober des jours supplémentaires à Jiva. Et lorsqu'il n'y parvient pas, les Mérydes des jours volés se retrouvent perdus au beau milieu du calendrier. Alors, ces derniers n'ont d'autre choix que d'occuper la place d'un de leurs congénères, allant là où ils le peuvent, et changeant ainsi de place d'une année à l'autre. Ce qui entraîne, inévitablement, quelques disputes... Eh oui, même dans l'Ingloriom, il y a des tensions ! Ajoutez à cela un Méryde des plus fainéants qui ne pointe le bout de son nez que tous les quatres ans, et le compte sera bon !

En bon élève qu'il était, le Mage Ax avait pris soin de noter tout ce que Mahiya lui avait enseigné. En revanche, comme beaucoup de savant, le ménage n'était pas son fort... C'est bien simple, son laboratoire ressemblait à un véritable chantier ! Des feuilles virevoltaient dans toutes la pièce, il y en avait sur les chaises, au milieu de son matériel de magie, entre les pages des livres et partout où l'on tentait de poser un pied ! Soucieux de ne pas perdre toutes les précieuses informations, qu'il avait accumulées, il décida de faire le grand ménage de printemps. C'est alors que lui vint une idée lumineuse. Quoi de plus normal quand on a passé autant de temps à étudier ceux qui habitent les cieux ? Mourant d'envie de faire part de ses découvertes au Monde entier, le Mage Ax décida de toutes les compiler dans un livre. Et quoi de mieux qu'un almanach pour présenter les Mérydes et leurs pouvoirs ? Les habitants du Monde allaient enfin tout savoir sur ce qui se trame au-dessus de leurs têtes !

Un soupçon de détermination, une larme de passion, un zeste de nuits blanches, et l'almanach du Mage Ax était né. Son frère Théorodan Ax et sa nièce Yacinthe Ax qui l'avaient tous deux aidé dans sa tâche, lui suggérèrent de l'appeler "l'Almanax". Ce qui fut fait.

Certains prétendent que c'est la déesse Mahiya qui lui souffla l'idée d'un tel projet. Mais le magicien, lui, a toujours soutenu qu'elle venait de lui et de lui seul ! Peu importe, car désormais, grâce à l'Almanax, les habitants du Monde savent plus ou moins de quoi demain sera fait...

Issue du Wakfu Mag #3
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum